Exemples et Role Models

Interview avec Marijke Fleuren

By 1 mars 2020 mars 20th, 2020 No Comments
Marijke Fleuren President of EHF tells us about leadership
Ensemble, nous construisons des rêves

 J’ai le sentiment que j’ai quelque chose à dire. […] J’espère que les leçons que j’ai apprises pourront aider d’autres personnes à se lever et à prendre leur place.

Information sur le modèle
  • Nom : Marijke Fleuren
  • Pays : Pays-Bas
  • Organisation: Fédération Européenne de Hockey
  • Poste d’élu : Présidente
  • Depuis combien de temps occupez-vous ce poste ? 8 ans

Pour commencer, parlez-nous un peu de vous.

Marijke Fleuren :  » Je viens d’une famille chaleureuse avec 5 enfants (3 filles, 2 garçons). Nous avons tous joué au hockey et au tennis. On peut dire que l’ambiance des repas était bruyante. Nous devions tous participer au ménage, faire la vaisselle, cuisiner, etc.

Mon mari et moi avons essayé de copier cela dans notre propre vie. Ça semble bien marcher ! Tous les enfants (également en droit) jouent au hockey, tout comme mes petits-enfants. La table de Noël est encore assez bruyante ! Les études sont importantes pour tous. Ils sont éduqués pour prendre soin des gens autour d’eux. C’est notre principale valeur. « 

Quel est le  » Pourquoi  » qui vous anime et comment vous êtes arrivée à une position de leader ?

MF :  » C’est une histoire qui s’entremêle. J’ai commencé à être une personne qui profitait énormément de la vie, sans vraiment assumer de rôles. En grandissant, j’ai commencé à prendre les rênes, après avoir été surprise de voir que certains dirigeants semblaient ne pas s’intéresser vraiment aux autres. J’ai pensé que le peuple du hockey méritait une personne plus emphatique. « 

Quel est votre objectif ? Et qu’est-ce qui vous a aiguiller pour choisir votre parcours professionnel et personnel ?

MF :  » Pour moi, il est important de penser en termes de solutions. Il y a toujours beaucoup de gens qui se plaignent, il faut que quelqu’un agisse différemment.

Mon slogan est : J’aime entendre ce qui est possible, pas ce qui est impossible.

Je ne pense pas avoir vraiment pris la décision de devenir un leader, sauf quand j’étais candidat à la présidence.

Les autres rôles étaient plus une conséquence logique de ce que je faisais et de la façon dont je me comportais. Le sport en général m’a permis de donner le meilleur de moi-même. La camaraderie, la joie, le rire : tout ce que j’aime ! « 

Une astuce pour atteindre ses objectifs et suivre l’évolution rapide de la société ?

MF :  » Le sport fait partie de la société. Vous devez donc être informé de ce qui se passe autour de vous. En tant que dirigeant, vous devez être proactif.

Vous pouvez surmonter les obstacles en agissant ensemble, en ayant de bonnes relations, en vous intéressant aux autres, en les écoutant.

Mais je sais aussi qu’en fin de compte, c’est moi qui dois prendre la décision. « 

Qui vous inspire ? Et pourquoi ?

MF :  » Angela Merkel m’a inspiré. Notamment avec sa prise de position pour prendre soin des réfugiés. Je connais tous les commentaires, mais elle a compris qu’elle ne pouvait pas les laisser seuls. Thomas Bach m’a inspiré par la façon dont il soutient les femmes. C’est un vrai défenseur du mouvement #HeforShe. Mon mari m’inspire également, par la façon dont il écoute nos enfants. Le vrai lien. C’est fantastique à voir. « 

Quel type de ressources s’est avéré être la meilleure aide tout au long de votre voyage ? Et où les avez-vous trouvées ?

MF : «  En premier lieu l’humour sans aucun doute est ce qui m’a aidé le mieux. En second lieu, c’est les préparations qui ont fait la différence.

Bien sûr, il faut avoir des capacités intellectuelles et émotionnelles. Vous devez être capable de décider de vos priorités et vous devez vous intéresser aux gens.

J’agis comme un leader en donnant l’exemple, en m’intéressant aux choses et aux personnes, en résumant les sujets lors d’une réunion, en donnant un point de vue clair, en faisant des discours. Dans ces discours, j’essaie toujours de présenter la vue d’ensemble. Il est essentiel de prendre en compte plus que son propre point de vue. « 

🤔Do you a-just like us all at #SWinG- believe @ehf_marijke is a true enable and inspiration? 👉I believe she is a #GameChangerHer and advise you to have a look at her tips

 

Quand votre histoire de leadership a-t-elle commencé et où en est-elle aujourd’hui ?

Marijke Fleuren :  » Je pense que cela a commencé à l’âge de 30 ans. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à être le représentant des parents à l’école de mes enfants, puis à jouer toutes sortes de rôles dans mon club de hockey, mon district, etc.

Aujourd’hui, je suis présidente de la fédération européenne de hockey, membre de la commission exécutive de la Fédération internationale de hockey (FIH) et membre de la commission  » Femmes et sport  » du CIO. Je suis partenaire de SWinG, présidente indépendante d’un comité électoral de l’athlétisme néerlandais, conférencière à de nombreuses occasions, etc. J’ai le sentiment d’avoir quelque chose à dire.

Mes rôles sont la somme de mes études universitaires et de tout ce que j’ai appris dans la vie. J’espère que les leçons que j’ai apprises pourront aider d’autres personnes à se lever et à assumer leur rôle également. « 

Quel a été le défi le plus difficile que vous ayez eu à relever dans votre parcours électoral ? Comment l’avez-vous surmonté ?

MF :  » L’honnêteté. Obtenir l’opinion réelle des gens. Dans le sport, tout le monde veut être ami/amical.

Je l’ai surmonté en essayant d’obtenir une telle majorité qu’à la fin je pouvais me permettre de rater quelques votes.

Mon discours électoral portait sur ma tête et mon cœur. J’ai promis d’utiliser ma tête pour diriger l’organisation, mais mon cœur pour donner une chance aux gens. « 

Enfin et pour terminer, quels conseils donneriez-vous à la personne que vous étiez à 20 ans ?

Marijke Fleuren : « Reste fidèle à toi-même. Sois à l’écoute de tes sentiments. Ils ont raison !

Prends ton temps. « 

 

 

Êtes-vous curieux.se de savoir pourquoi les femmes élues à des postes de décision sont un sujet brûlant de la gouvernance du sport ? Regardez ici

Leave a Reply