SWinG mentors Orienteering Session Paris 4 oct 2019

Venues de toute l’Europe, elles joignent leurs forces pour créer une vague de femmes décideurs dans le sport.

 

Les partenaires de SWinG ont pour objectif de relever l’un des défis urgents du sport. Il s’agit d’apporter plus de diversité dans les salles de conseil. Pour ce faire, ils travaillent dur depuis janvier de cette année pour développer un concept destiné à réduire l’écart entre les sexes. Le moment est désormais venu de tester ce concept, notamment avec la session d’orientation des mentors SWinG qui s’est déroulée à Paris le 4 octobre.

Quand est-ce que tout a commencé?

C’était il y a tout juste un an. Lorsque nous avons reçu la bonne nouvelle que notre candidature avec le projet SWinG avait été acceptée pour financement. SWinG est en effet un projet de 3 ans financé par le programme Erasmus +.

Depuis lors, l’équipe et l’ensemble du partenariat travaillent sans relâche pour donner vie à l’idée. En particulier, nous nous orientons vers le développement et la mise en pratique d’une nouvelle approche transférable. Celle-ci comprend un programme de mentorat.

Et nous n’aurions pas pu rêver d’un tel succès. Ni d’un accueil aussi chaleureux pour l’initiative.  Ainsi, nous avons reçu 49 demandes en tant que mentorées et 47 en tant que mentors ! Alors même que l’appel à participantes SWinG n’a été ouvert que 3 semaines entre fin juillet et début août…

À la suite d’un exercice de sélection et de couplage intense et difficile, nous avons forgés 20 couples de mentors et de mentorées. Ces couples rassemblent 21 nationalités sur l’ensemble du continent européen. Ils ont été rendus public fin septembre.

Pourquoi une session d’orientation des mentors SWinG ?

Le 4 octobre 2019, nous avons réuni 17 des 20 mentors sélectionnées au siège du MEDEF à Paris. C’était un moment excitant et important pour le partenariat SWinG puisque nous commençons à déployer notre concept. Il s’agissait en particulier d’un premier pas vers la mise en œuvre réussie du programme de mentorat SWinG.

Nous avons conçu la journée afin de faciliter la création d’une communauté de mentors SWinG. Elle a également contribué à assurer une compréhension commune de l’approche et des attentes du mentorat SWING. En outre, le programme de la réunion a permis de tirer parti des diverses expériences de mentorat. De notre point de vue, cela a dépassé toutes les attentes !

Pendant une demi-journée, nous avons échangé sur le projet SWinG, présenté aux mentors les spécificités de la gouvernance et des élections sportives et discuté des détails du programme de mentorat SWinG. L’objectif principal était en effet d’édifier des bases solides pour le système d’aide individualisé en cours de développement, d’une durée de 18 mois.

Que retenir de la session d’orientation des Mentors SWinG ?

La première et principale leçon est qu’il n’y a pas de montagne assez haute pour briser la volonté des femmes désireuses d’apporter des changements dans tous les domaines.

Les mentors SWinG viennent de 8 pays différents. Nous les avons sélectionnées pour apporter des expertises et des expériences très différentes, à la fois en matière de mentorat et de relation au sport. Et pourtant, les liens ont été créés naturellement ! Sans doute car elles ont en commun leur succès dans le monde des affaires et leur souhait de permettre aux autres femmes de réussir.

Il était donc extrêmement puissant et inspirant de toutes les entendre à Paris – lors de la session d’orientation des mentors SWinG – s’engager à agir en tant que CATALYSEUR DU CHANGEMENT pour favoriser l’accès des femmes à des postes de direction électifs dans le sport.

Ce qui est encore plus prometteur est certainement la vague créée et la volonté exprimée de travailler ensemble.

Un programme de mentorat est un formidable accélérateur. Les mentors #SWinG sont un cadeau pour le projet et évidemment pour leur mentorée. Je ne peux les remercier assez pour leur temps et leur confiance.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Dans les semaines à venir, chaque mentor sera officiellement présentée à sa mentorée. En outre, une session d’empowerment de 3 jours à destination des mentorées SWinG sera organisée à Copenhague du 8 au 10 novembre.

À partir de ce moment-là, le programme de mentorat SWinG sera déployé et constituera l’un des piliers du système de soutien conçu dans le cadre du projet SWinG afin d’aider les mentorées sélectionnées dans leur processus électif.

 

Mots de fin

« Avoir une idée et rêver de sa mise en œuvre est une chose. C’est tout autre chose que de la voir prendre vie – quelque soit la somme de travail nécessaire pour y arriver. Je pense qu’un programme de mentorat peut être un formidable accélérateur pour tous. Il permet à la mentorée de prendre un raccourci avec l’aide de sa mentor.

Et je me sens non seulement reconnaissante, mais aussi chanceuse d’avoir vu et expérimenté l’énergie ressentie vendredi dernier dans la salle du MEDEF. Non seulement les 17 participantes à la session d’orientation des mentors SWinG ont pris un jour de congé pour nous rejoindre, mais elles sont toutes venues partager leurs conseils et leur volonté de transmettre leurs connaissances. Elles sont un cadeau pour le projet et évidemment pour leur mentorée. Je ne peux pas les remercier assez pour leur temps et leur confiance.

J’ajoute que je suis impatiente de voir les relations qui seront créées grâce au programme SWinG Mentoring. » Carole Ponchon, cheffe de projet SWinG

Télécharger le communiqué de presse

Leave a Reply